Nouvelles lois

21.02.2021

Line

Le 1er janvier 2021, plusieurs ordonnances et lois sont entrées en vigueur qui favorisent la construction en bois : L'ordonnance CO₂ exige que le réchauffement climatique soit maintenu en dessous de 2 degrés Celsius et la loi sur les marchés publics ramène une concurrence de qualité où la construction en bois est en avance.

Le 25 novembre 2020, le Conseil fédéral a fait entrer en vigueur l'ordonnance CO₂ révisée au 1er janvier 2021. Cette mesure prolonge les principaux instruments de protection du climat jusqu'à la fin de 2021. L'objectif de Paris de maintenir le réchauffement en dessous de 2 degrés Celsius et, si possible, de le limiter à 1,5 degré Celsius a finalement été inscrit dans la loi. Pour atteindre cet objectif, la Suisse vise à réduire de moitié ses émissions d'ici 2030, les trois quarts de cette réduction devant être réalisés sur le plan national. L'objectif est d'être neutre sur le plan climatique d'ici 2050.    


Une alliance des industries pétrolière et automobile a lancé un référendum contre la loi CO₂. Cela signifie que la Suisse votera sur le projet de loi le 13 juin 2021. Timbatec soutient la loi CO₂ et fait partie du comité "Economie suisse pour la loi sur le CO2".  Pour en savoir plus : www.co2-gesetz-jetzt.ch  


L'industrie du bâtiment sous obligation 

Selon la source, jusqu'à 40 % des émissions mondiales CO₂ sont attribuées à la construction. L'industrie de la construction a donc le devoir de réduire les émissions de CO₂. Il ne suffit pas d'adopter le projet de loi. Il faut faire plus : la suppression de l'acier et du béton est un premier pas dans la bonne direction. Après tout, les bâtiments en acier et en béton sont à l'origine d'émissions CO₂ massivement élevées lors de leur production. La production de ciment est à elle seule responsable de cinq à huit pour cent des émissions mondiales CO₂. Un mètre cube de béton armé provoque environ 500 kg d'émissions de CO₂ lors de sa production. 


La situation est complètement différente avec le bois : Ce matériau de construction naturellement renouvelable ne nécessite que de l'énergie solaire et de l'eau pour sa production. En grandissant, un arbre convertit CO₂ en oxygène grâce à la photosynthèse. Chaque mètre cube de bois permet ainsi de stocker à long terme environ une tonne de CO₂. Quiconque veut contribuer à la protection du climat construit aujourd'hui avec du bois.      


Loi sur les marchés publics 

La nouvelle loi sur les marchés publics (BöB) est également en vigueur depuis le 1er janvier. On assiste ici à un changement de paradigme vers une concurrence plus durable et plus qualitative. Le BöB s'applique aux autorités publiques de construction. Leur volume annuel de commandes s'élève à environ 40 milliards de francs suisses. Et elle a un impact sur l'ensemble de l'économie, car elle établit une nouvelle norme pour les marchés publics.

Une passation de marchés de bonne qualité est un avantage pour tous. La pondération excessive des prix a empêché les fournisseurs de proposer des solutions innovantes. De nouveaux critères d'attribution tels que l'"innovation" permettent de récompenser les bonnes solutions. BöB est donc une opportunité pour encore plus de projets de construction en bois et de technologies innovantes telles que TS3. Saisissons-la !


TS3 Bundeshaus
 
 
 

Suisse:

Bureau de Delémont 

Timbatec ingénieurs bois SA

Avenue de la Gare 49, 2800 Delémont  

Tel: +41 58 255 15 40  

delemont@timbatec.ch


Bureau de Berne 

Timbatec ingénieurs bois SA 

Falkenplatz 1, 3012 Berne 

Tel: +41 58 255 15 30

bern@timbatec.ch


Bureau de Thoune

Timbatec ingénieurs bois SA

Niesenstrasse 1, 3600 Thoune

Tel: +41 58 255 15 10

thun@timbatec.ch


Bureau de Zurich

Timbatec ingénieurs bois SA

Ausstellungsstrasse 36, 8005 Zurich

Tel: +41 58 255 15 20

zuerich@timbatec.ch



Autriche:

Bureau Vienne (A) 

Timbatec ingénieurs bois GmbH 

Im Werd 6/31a, 1020 Vienne
Tel: +43 720 2733 01

wien@timbatec.at


Impressum



Suivez-nous sur les médias sociaux :