Ajout d’une double surélévation à grande échelle

17.08.2021

Line

L'ancienne usine de carton et de papier de Stettlen, dans la banlieue de Berne, est transformée en un espace de vie moderne et un centre pour les jeunes entreprises et de nombreux esprits créatifs et intelligents, grâce à une rénovation minutieuse et à une extension de grande envergure. Armin Schawalder présentera le projet au Forum Holzbau de Cologne le 20 octobre.

À une époque, plus de 250 employés produisaient du carton pour toute la Suisse. Jusqu'à 500 tonnes de carton quittaient chaque jour le site industriel avant que les responsables n'arrêtent les machines en 2010. 


Bernapark AG a transformé l'ancienne usine de carton en un quartier aux usages variés. Plusieurs types de locaux seront ainsi disponibles à l’avenir sur le site, répartis dans des zones rénovées ou neuves. 


La façade de l'usine, longue d'une centaine de mètres, longe les voies ferrées de la RBS. Le bâtiment est composé de deux partie disctinctes. Les deux structures ont été soigneusement rénovées, converties en lofts, en espaces créatifs, en petites zones industrielleset agrandies par une extension de deux étages. Afin de solliciter le moins possible les étages inférieurs, la construction a été réalisée en ossature bois. Timbatec était responsable de l'ingénierie structurelle de l'extension, qui abrite désormais 133 appartements sur deux étages ainsi que desduplex.

Aussenansicht Bernapark

Concept de statique

L’ancienne usine réalisée en construction massive est réalisée d’une partie de 140 mètres de longueur et d’un bâtiment de 70x40 mètres.Les deux bâtiments ont une hauteur de 18 mètres et ont été surélevés de deux étages, soit environ six mètres. La construction a été dimensionné en fonction des efforts horizontaux sismiques et de vent. Dans la construction neuve, les ingénieurs définissent de manière optimale les endroits où les efforts horizontaux peuvent être amenés jusqu’aux fondations. Dans le cas du projet Bernapark, la construction existante a déterminé les zones de transfert des efforts en fonction des refends existants. Le concept structurel a donc été adapté en conséquence, la construction bois s’est donc adaptée à la construction massive. En raison du comportement vibratoire différent des bâtiments en bois et en bétonet de la rigidité de la structure existante, des charges plus élevées ont été appliquées à la construction en bois en ce qui concerne la sécurité sismique. Les deux étages supplémentaires ont été construits en ossature bois porteuse et permettant la reprise d’effort horizontaux. Les dalles d’étage et la toiture sont pour la plupart des éléments en caissons posés transversalement.

Statikkonzept Bernapark

Construction

Construction des murs

La construction en bois est également partiellement visible sur la façade : dans la zone des terrasses, un revêtement de 20 millimètres d'épaisseur en épicéa orne la façade. Les autres parties des façades ont été crépis et correspondent ainsi au caractère industriel existant. De cette manière, l'extension s'intègre harmonieusement au bâtiment existant. Les panneaux d'isolation en laine de roche de 60 mm servent de base à la couche de plâtre de 8 mm. Derrière cela se trouve la véritable construction à ossature bois, sous la forme de montants de 200 mm et de compartiments isolés. À l'extérieur, la construction est revêtue de panneaux de fibres de gypse, à l'intérieur de panneaux OSB de 18 mm et de panneaux de fibres de gypse de 12,5 mm. Wandaufbau Bernapark

Wandaufbau Bernapark

Structure du plafond

Les dalles en bois ont été réalisés avec une structure à caisson comprenant des nervures de 280 mm de hauteur et variant dans la largeur en fonction des portées à franchir. Pour améliorer l'isolation acoustique et le comportement vibratoire, les dalles à caissons ont été remplies de gravillons de chaux de 100 mm et recouvertes d'une structure de plancher classique. En sous-face, les dalles sont recouvertes de plaques de plâtre fibrées de 18 mm d'épaisseur. Les dalles reposent généralement sur les parois porteuses ou sur des sommiers intérieurs. Les supports en épicéa sont peints en blanc et restent visibles dans les espaces intérieurs.

Deckenaufbau

Balcon d’appartement 

Le toit est constitué sur le même principe que les dalles, mais avec uniquement le revêtement inférieur participant structurellement. Les éléments des balcons et loggias, ainsi que ceux des appartements, ont été reliés par un joint d'éléments isolés au-dessus des fenêtres. Détails : Stuber Holzbau

Deckenaufbau Bernapark

Protection contre l'incendie et physique du bâtiment

Deux nouveaux escaliers en construction bois ont été installés pour permettre l'accès à l'étage supplémentaire. Ceux-ci ont été encapsulés en raison des exigences de protection incendie REI 60-RF1. Les escaliers existants ont été prolongés en construction massive. La toiture a également été dimensionnée afin d’atteindre une exigence REI30 car la technique de ventilation est située au-dessus, les tuyaux traversent plusieurs compartiments coupe-feu et les clapets coupe-feu nécessaires doivent fonctionner pendant 30 minutes.

Flugaufnahme
 
 
 

Suisse:

Bureau de Delémont 

Timbatec ingénieurs bois SA

Avenue de la Gare 49, 2800 Delémont  

Tel: +41 58 255 15 40  

delemont@timbatec.ch


Bureau de Berne 

Timbatec ingénieurs bois SA 

Falkenplatz 1, 3012 Berne 

Tel: +41 58 255 15 30

bern@timbatec.ch


Bureau de Thoune

Timbatec ingénieurs bois SA

Niesenstrasse 1, 3600 Thoune

Tel: +41 58 255 15 10

thun@timbatec.ch


Bureau de Zurich

Timbatec ingénieurs bois SA

Ausstellungsstrasse 36, 8005 Zurich

Tel: +41 58 255 15 20

zuerich@timbatec.ch



Autriche:

Bureau Vienne (A) 

Timbatec ingénieurs bois GmbH 

Im Werd 6/31a, 1020 Vienne
Tel: +43 720 2733 01

wien@timbatec.at


Impressum



Suivez-nous sur les médias sociaux :