Atteindre les objectifs climatiques avec la construction en bois

19.06.2020

Line

Atteindre les objectifs climatiques avec la construction en bois Le Parlement décide clairement de la mise en œuvre concrète de la Convention de Paris sur le climat. L'industrie de la construction est désormais obligée et doit réduire considérablement ses émissions de CO2. Cela n'est possible qu'en renonçant au maximum à l'acier, au béton armé et à la brique dans la construction des bâtiments. Le savoir-faire et les matières premières sont disponibles.

Après de longues discussions, le Conseil national a conclu ses délibérations sur la loi sur le CO2 le 10 juin 2020. Lors d’un vote général, la proposition de mise en œuvre concrète de la Convention de Paris sur le climat a été clairement adoptée - par 135 voix contre 59 et une abstention. La Suisse doit réduire de moitié ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 par rapport à 1990. La révision totale de la loi sur le CO2 ouvre la voie au respect de cette obligation.   


L'industrie de la construction dans le droit 

Selon la source, jusqu'à 40 % des émissions mondiales de CO2 sont attribuées à la construction. Le secteur de la construction est donc obligé de réduire les émissions de CO2 et d'apporter ainsi sa contribution à la mise en œuvre de l'accord de Paris sur le climat. Les bâtiments en acier, en béton armé et en brique  provoquent une émission massive de CO2 lors de la production. Une alternative est produite en abondance à nos portes : le bois !  


Bâtiment - tueur ou sauveur de climat ? 

Le béton se compose de gravier et de ciment comme liant. Elle doit également être renforcée par de l'acier. Deux de ces matériaux  de construction sont extrêmement nocifs pour le climat : la production de ciment est à elle seule responsable de cinq à huit pour cent des émissions mondiales de CO2. Un mètre cube de béton armé entraîne l'émission d'environ 500 kg de CO2 lors de sa production.   


La situation est complètement différente avec le bois : Ce matériau de construction naturellement renouvelable ne nécessite que de l'énergie solaire et de l'eau pour sa production. En grandissant, un arbre transforme le CO2 en oxygène grâce à la photosynthèse. Chaque mètre cube de bois stocke ainsi à long terme environ une tonne de CO2. Tous ceux qui veulent contribuer à la protection du climat construisent désormais en bois.  


Construction en bois - stockage de CO2 habitable 

L'objectif est de stocker le carbone au-delà du cycle de vie d'un arbre. C'est exactement ce que Timbatec s'engage à faire depuis plus de vingt ans. Utilisé dans les structures porteuses des bâtiments, le CO2 reste lié dans le bois utilisé. Les grands bâtiments en bois stockent ainsi plusieurs milliers de tonnes de CO2 à long terme.   


Dans notre magazine, vous découvrirez comment vous pouvez construire de nouveaux espaces de vie et de travail et contribuer en même temps à la protection du climat.  

 
 
 

Suisse:

Siège Social

Timbatec Ingénieurs de Construction en Bois Suisse SA

Niesenstrasse 1, 3600 Thun

Tel: +41 58 255 15 10

thun@timbatec.ch


Succursale de Zurich

Timbatec Ingénieurs de Construction en Bois Suisse SA

Ausstellungsstrasse 36, 8005 Zürich

Tel: +41 58 255 15 20

zuerich@timbatec.ch


Succursale de Berne

Timbatec Ingénieurs de Construction en Bois Suisse SA
Falkenplatz 1, 3012 Berne

Tel: +41 58 255 15 30

bern@timbatec.ch

Autriche:

Siège Social Vienne (A) 

Timbatec Ingénieurs de Construction en Bois GmbH
Im Werd 6/31a, 1020 Vienne
Tel: +43 720 2733 01

wien@timbatec.at


Impressum



Suivez-nous sur les médias sociaux :